Epsilon Melia
Vous êtes ici: Accueil / L’inceste, l’incestuel et les abus sexuels… travailler avec le douloureusement pensable

L’inceste, l’incestuel et les abus sexuels… travailler avec le douloureusement pensable

Public

Tous les professionnels du champ social, médico-social

Objectifs

    • Donner une définition de ce que l’on nomme «l’Interdit de l’Inceste » comme donnée anthropologique universelle
    • Repérer et identifier un climat incestuel, et quand il y a passage à l’acte
    • Repérer et identifier les comportements et les symptômes des victimes d’inceste
    • Dégager des profils d’agresseur
    • Repérer les mécanismes psychiques et somatiques des professionnels confrontés à des situations traumatiques, tel l’inceste
    • S’interroger sur la prise en charge des victimes

Contenu

a- Définition et étymologie : « l’interdit de l’inceste » 

    • Une loi réelle et symbolique représentative du passage de « la nature à la culture » (Claude Levi Strauss)
    • Inceste, négation, perversion et dénaturation du mouvement de la vie ?
    • Du fantasme incestueux au traumatisme de l’inceste, de Freud à Ferenczi

b- Des repères pour identifier un système (familial) perverti

    • Repérer un climat incestuel et ses différences avec le passage en acte de l’inceste
    • Les injonctions paradoxales : un enjeu de vie ou de mort ?
    • Des systèmes au fonctionnement régi par des lois qui érigent « l’anormalité en norme »
    • Des généalogies maudites et mortifères : l’approche transgénérationnelle
    • Abus sexuels et répétitions traumatiques et/ou « de l’identique »

c- Les victimes d’inceste quels comportements, quels symptômes et quels profils psychopathologiques 

    • La répétition traumatique et/ou de l’identique, le processus de victimisation et la question de l’emprise
    • Le processus d’identification à l’agresseur
    • Un discours ambigu ou une absence de mot ? (De l’amnésie à l’hypermnésie ?) Comment éviter de chercher à démêler le vrai du faux dans le discours de la victime ?
    • Du clivage traumatique et de l’effet de sidération à l’hystérisation des affects
    • Inceste et image du corps propre (exemple = que nous disent les dessins d’enfants ?)

d – Du côté des agresseurs 

    • Une clinique de l’agir « esclave d’une quantité d’excitation traumatique »
    • Le rapport des agresseurs à l’interdit de l’inceste
    • Perversion et perversité : comportements et profils psychopathologiques des auteurs d’agressions sexuelles sur mineurs
    • La question de l’inceste fraternel : un évitement de l’inceste parents/enfants ?
    • Ne pas croire à l’impensable : mères complices, mères aveugles ou aveuglées ?
    • « L’Ultime tabou » (Anne Poiret) : l’inceste mère/enfant et la question des « nursings abusifs », vers des soins pervertis et pervertissant

e – Les professionnels face aux abus sexuels

    • Repérer ses mécanismes psychiques et somatiques et travailler avec ses ressentis intimes, organiques et psychiques face à des situations traumatiques
    • Nos résistances face à l’inceste 
    • La question de la complicité face à l’inceste : signalement et levée du secret professionnel
    • Comment se désengluer d’un système perverti par la transgression de l’interdit de l’inceste : la question du tiers, des limites

f – Prises en charges des victimes

    • Comment prendre en charge la souffrance des victimes d’abus sexuels (posture, attitude professionnelle, médiation etc.) : vers un cadre contenant et sécurisant ?
    • Aider les victimes à se réapproprier leur corps et leur image propres
    • Redessiner les contours d’espaces intimes et psychiques béants 
    • Comment composer avec les agresseurs

Prix

€560

Dates et lieu de la formation

5, 6 et 7 septembre 2018
Atelier Epsilon Melia - Paris 18°
Cette formation peut également être mise en place au sein de votre institution

Méthode

  • Apports théoriques

  • Echanges à partir de situations apportées par les participants

  • Travail de réflexion à partir d’extraits de films

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “L’inceste, l’incestuel et les abus sexuels… travailler avec le douloureusement pensable”